mercredi 27 avril 2016

Pyjama en velours tout doux


L'heure n'étant pas encore aux grosses chaleurs, il est encore temps de se glisser dans un pyjama tout doux tout chaud pour la nuit. Et comme à 8 ans on peut encore bien aimer les grands pyjamas (contrairement à l'ado qui ne jure que par le combo caleçon/t-shirt...), c'est avec plaisir que j'ai accédé à la demande du cadet pour lui coudre son nouveau pyj'. Je lui avais déjà fait il y a quelques temps un bas de pyjama à chevrons. Cette fois-ci il aura aussi le haut, et c'est en revoyant les anciennes photos que je me dis qu'il a bien grandi, mais qu'il a toujours la même pose, et la même bouille !


J'ai eu la chance de tomber par hasard sur des rouleaux de velours d'une qualité incroyable (j'ai su qu'ils provenaient de la grande maison SR qui travaille beaucoup le velours et la rayure... Vous avez deviné qui ?). J'ai donc acheté un morceau de ce noir à carreaux blancs, et un autre rayé rose/gris/noir qui ira certainement à ma poupette (et pas au prix boutique bien heureusement !).

Pour réaliser l'ensemble, j'ai utilisé les mesures d'un pyjama de son armoire, et des bases de patron d'un pantalon basique pour la proportion de la fourche; et celles d'un sweat pour le haut.


Pour finir le tout j'ai réalisé un petit ourlet roulotté et inséré deux petits morceaux d'élastique rouge dans le cou et le dos du pantalon, pour qu'il n'ait pas à se poser la question d'où est le devant et où est le dos.


Et voilà le nouveau pyjama tout doux est adopté !
& la séance photo est finie tu peux te détendre le mannequin ;)

(Coussin New-York *Tadaam! - Housse de couette ikéa - Coussin/ballon 8 ikéa - Stickers Mario Bros Room decor for kids sur Amazon)

Retrouvez-nous sur les réseaux : 

dimanche 24 avril 2016

Capes de bain

Le trousseau du bébé progresse à bon rythme... Après le nid d'ange, la gigoteuse #1, la tenue chic, les mini-baskets en tricot et le gilet, j'y ai ajouté deux capes de bain. Réaliser soi-même des capes de bain est surtout une coquetterie en matière d'imprimé car on en trouve toutes faites à des prix abordables dans le commerce. C'est très facile à coudre et quand on fait le choix du fait main, le plus difficile est de choisir le tissu pour la capuche et la couleur du biais !
J'ai tout d'abord opté pour une éponge bébé dont je suis a priori satisfaite car elle est fine et douce (on verra bien vite à l'usage si la qualité est au rendez-vous et si la matière convient...). Ensuite, j'ai choisi deux imprimés que j'aime beaucoup : les caravanes déjà cousues ici, et les pingouins déjà vus ici et ici... Toujours dans l'idée des jolis imprimés pas nunuches !
Ces deux capes de bain sont des carrés de 70 x 70 cm dont j'ai arrondi les angles à l'aide d'un verre. Les capuches forment un angle de 25 cm de part et d'autre (soit 35 cm de largeur à la base du triangle) avec un côté en tissu et l'autre côté en éponge. Et il m'a donc fallu environ 3,20 m de biais pour chaque cape. J'ai hésité à investir dans un pied de biche spécial biais, mais finalement je suis restée sur la méthode classique qui consiste à coudre un côté, puis à replier le biais avant de surpiquer et tout s'est très bien déroulé.
Une petite bannière canard en balsa et vinyl (tuto) en attendant les vrais jouets du bain, et tout est prêt pour barboter ! 







(tissus imprimés "caravanes" et "pingouins" : Veritas - tissu éponge et biais : Ma Petite Mercerie


Retrouvez-nous sur les réseaux : 

dimanche 17 avril 2016

Cadres illustrés

Entre collages et illustration, je me suis bien amusée à fabriquer ces encadrés un peu impertinents. L'inspiration m'est venue du travail de Marga Van Oers qui s'amuse à détourner et customiser des carreaux de faïence : j'avais découvert son travail complètement par hasard au détour d'une boutique de déco à Amsterdam. En partant du même principe d'association de personnages et de couleurs, j'ai suivi mon propre chemin et j'ai trouvé ça très sympa à réaliser.
Pour le grand cadre carré, j'ai associé des gravures anciennes et de petites chutes de papiers colorés (toujours la saga du "rien ne se perd, tout se transforme"). Et pour le petit cadre à poser façon carte postale, c'est une photo en noir et blanc à laquelle j'ai ajouté deux découpes bleues.
J'ai bien envie de poursuivre et d'en fabriquer d'autres, notamment à offrir... A suivre !








(cadres : Rougier & Plé - papier gris texture tulle : L'Eclat de Verre - vases chinés)




Retrouvez-nous sur les réseaux : 

mercredi 13 avril 2016

Le cache-coeur betsy de Félicie


L'arrivée d'une nouvelle petite cousine était l'occasion d'inaugurer ce coupon de l'incontournable Liberty Betsy, très doux dans cette version porcelaine, et de lui coudre un petit vêtement de printemps.


J'avais déjà utilisé ce patron de brassière cache-coeur réversible Pure Loisirs pour un modèle imprimé poissons. Ici place aux délicates fleurs de cet imprimé pour étoffer le dressing de la jolie Félicie.

J'ai utilisé comme deuxième tissu un coton gris perle légèrement strié, et surpiqué les contours avec un fil rose vif, en utilisant le triple point pour le bas des manches afin d'accentuer le trait sur le revers. 






Et voilà, petit colis direction la Suisse, et douces bises à Félicie ! 

Retrouvez-nous sur les réseaux : 

dimanche 10 avril 2016

Nid d'ange

Toujours pour compléter le trousseau fait main de mon bébé, j'ai cousu un nid d'ange d'été auquel je pourrai rajouter une petite couverture en cas de fraicheur
J'ai repris les dimensions du tuto trouvé sur Petit Citron, mais j'ai ajouté un zip pour le fermer sur le côté comme un sac de couchage. Pour la capuche, j'ai préféré mettre quatre petits boutons plutôt que deux gros, et ils s'attachent avec des brides formées par de petits morceaux d'élastique plat. Je n'ai pas inséré de molleton, j'ai juste utilisé du jersey matelassé pour la doublure et c'est déjà bien doux et confortable.
A presque deux mois de la date prévue pour la naissance, il est temps de s'activer un peu pour cocher les dernières cases du trousseau de base... Je suis déjà contente de ce que j'ai cousu (turbulette #1 et pochon, tenue chic) et tricoté (mini-baskets, cardigan ras-du cou), mais ma liste est ambitieuse et j'espère bien avoir le temps d'aller au bout. D'ailleurs, si vous avez des suggestions, des idées d'incontournables qui vous ont bien servi ou des patrons utiles et ingénieux : c'est le moment de me les indiquer !






(tissu origami turquoise de mon stock - jersey matelassé France Duval-Stalla : L'Atelier de la Création - boutons : Toto - veilleuse étoile jaune Eef Lillemor : French Blossom)


Retrouvez-nous sur les réseaux : 

jeudi 7 avril 2016

Pochette-sac en suédine


Les sacs c'est comme les chaussures, on trouve toujours une excuse pour en avoir d'autres ! (Que celle qui n'a jamais trouvé de raison approximative pour s'en offrir d'autres me jette le premier escarpin !) 

J'avais envie d'un petit sac format pochette pour accessoiriser une tenue ou me balader léger avec juste de quoi emporter un porte monnaie et un trousseau de clés.


Puis mon coupon de suédine grise a rencontré pour la doublure et les détails à l'avant cet imprimé graphique gris et jaune trouvé à Créativa sur lequel j'avais flashé, et j'ai récupéré dans mon capharnaüm quelques accessoires pour les marier : un zip volontairement un peu gros, la bandoulière d'un sac jaune sorti du circuit, un accessoire métallique récupéré sur une paire de sandales (je savais bien qu'il fallait les mettre de côté pour les utiliser un jour...), et une petite chute de cuir jaune pour la languette.


Pour l'inspiration et les mesures générales, j'ai utilisé le livre "Sacs couture en cuir" de Dany Ennuyer alias Petites Choses, de la collection "Qu'est-ce que tu fais de beau" chez Eyrolles. J'ai ensuite modifié à ma façon les détails.

Et voilà ma nouvelle pochette-sac est née. Je me rends compte en prenant les photos que j'aime bien cette association de couleurs, qui m'avait déjà tentée pour le sac en cuir que j'ai porté une bonne partie de l'année.


(Tissus coton et suédine Créativa - accessoires de mon stock - Carte citrons Ikéa ancienne collection)

Retrouvez-nous sur les réseaux : 

dimanche 3 avril 2016

Une mini-serre dans ma déco #4

Avec le changement de saison, j'ai eu envie de modifier une nouvelle fois le décor de ma mini-serre hexagonale qui a déjà hébergé des nuages, des fleurs et un arbre illuminé... Pour ce nouveau printemps, j'ai adapté une idée que j'avais repérée dans le carnet d'idées Truffaut où il y avait un joli gabarit d'oiseau.
J'ai découpé le fameux oiseau en deux exemplaires dans du papier blanc et je l'ai associé à un fond fabriqué à partir d'un échantillon de papier peint. Pour les supports des oiseaux, après avoir frôlé plusieurs fois l'accident domestique en essayant d'entailler au cutter des petites baguettes en bois, j'ai finalement utilisé des pailles en plastique sans danger, plantées dans une boîte en carton.
Avec ce coloris céladon, c'était l'occasion de ressortir ma petite carte tamponnée de la même teinte avec ses petites fleurs rétro...
Est-ce que le printemps est entré aussi dans vos maisons ?






(papier peint : Farrow & Ball - cubes en bois de chêne brut : Inoow Design - carte tamponnée "Trois fleurs" : *Tadaam! - mini-serre "chinée dans le cadre familial")




Retrouvez-nous sur les réseaux : 
Facebook / Pinterest / Hellocoton / Instagram / Twitter / Bloglovin'
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...